Les syndromes associés à l'hypersensibilité


Nous avons vu dans un article précédent qu ‘un terrain hypersensible se traduit par un ensemble de symptômes. Les symptômes les plus fréquemment rencontrés sont: fatigue, troubles digestifs, respiratoires, cardiaques ou urinaires, frilosité, bouffées de chaleur, sommeil insuffisant ou excessif et en général non récupérateur.

Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu’un patient est susceptible de présenter lors de certaines maladies ou bien dans des circonstances cliniques d’écart à la norme pas nécessairement pathologiques.

Il est apparu que de nombreux syndromes ont comme particularité de réunir ce même type de symptômes. Ceux-ci diffèrent par leur nom en raison de la mise en avant du symptôme le plus gênant. La prédominance d’un symptôme donnera le nom au syndrome. L’ensemble de ces syndromes est réuni sous l’appellation de . On y retrouve la fybromyalgie, le syndrome de fatigue chronique (SFC), le trouble de déficit d’attention et hyperactivité (TDAH), le syndrome de l’intestin irritable, le syndrome d’hyperventilation, l’attaque de panique, l’hypersensibilité chimique multiple (MCS), le syndrome de vessie instable, l’hypersomnie idiopathique.

Les différents syndromes évoqués précédemment surviennent sur le même terrain hypersensible. Différents syndromes peuvent être associés mais ils ne sont pas toujours associés dans leurs formes majeures. Dans le temps, il leur arrive de se succéder. Ces états peuvent se manifester de manière aiguë, sous forme de crises marquées par une angoisse intense, accompagnée de nombreux symptômes cités ci-dessus, mais ils peuvent aussi se manifester de manière chronique, entraînant insomnie, fatigue, oppression, faiblesse musculaire…

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2019 par Muriel Erbetti

NOUS SUIVRE :

  • Facebook - Black Circle