Hypersensibilité : étymologie et définitions


Etymologiquement, le préfixe « hyper » vient du grec huper qui veut dire « au-dessus » et « au-delà ». Hypersensibilité signifie donc, littéralement, au-dessus et au-delà de la sensibilité.

L’évolution des mots, comme souvent, tient compte des usages et coutumes. Des connotations, notamment des jugements d’ordres moraux viennent à un moment se superposer à la signification originale et les éloignent ainsi de leur sens premier. « Hyper » peut ainsi se décliner sur deux versants. Selon le plus favorable, « hyper » signifie « le plus haut degré », l’hypersensibilité désignerait donc le plus haut degré de la sensibilité. Par contre, selon le versant le plus sombre, « hyper » en est venu avec le temps à exprimer « l’exagération » et « l’excès ».

Si l’on se réfère au dictionnaire Larousse, la sensibilité est définie comme une aptitude et comme la manifestation de cette aptitude.

  • Aptitude d’un individu à réagir plus ou moins vivement à un événement ou une situation.

  • Aptitude à éprouver des sentiments d’humanité, de compassion, de tendresse pour autrui.

  • Aptitude d’un organisme à réagir à des excitations externes ou internes.

Il s’agit aussi d’un terme utilisé en neurologie que le dictionnaire énonce comme une du système nerveux lui permettant de recevoir et d’analyser des informations.

Le dictionnaire Larousse des synonymes le mentionne comme étant équivalent à

L’hypersensibilité est définie quant à elle comme une sensibilité « extrême » ou « exagérée ». Dans le dictionnaire des synonymes Larousse, on retrouve le mot hyperémotivité.

En France, une définition est proposée par l’unité enseignante du DU de Pathologies Neuro-fonctionnelles de la faculté de médecine et pharmacie de Dijon:

L’hypersensibilité correspond à une hyper-réaction du système nerveux face aux modifications physiques ou psychologiques de l’organisme ou de son environnement, ayant pour conséquence une hyperexcitabilité neuro-musculaire accompagnée d’anxiété.

Selon le docteur Tournesac, responsable pédagogique du DU, hypersensibilité et spasmophilie sont synonymes. Les symptômes les plus fréquemment rencontrés sont: fatigue, troubles digestifs, respiratoires, cardiaques ou urinaires, frilosité, bouffées de chaleur, sommeil insuffisant ou excessif et en général non récupérateur. Ces symptômes sont toujours associés à de l’anxiété, ils ressemblent à ceux évoqués en 1895 par Freud dans la névrose d’angoisse.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2019 par Muriel Erbetti

NOUS SUIVRE :

  • Facebook - Black Circle